Bien que l’Afrique francophone puisse détenir un potentiel énorme, elle est toujours à la traîne des régions anglophones d’Afrique en termes de startups et de financement. Ces pays sont freinés par divers facteurs, notamment les barrières linguistiques et le manque de régimes réglementaires solides, auxquels il faut remédier si les entrepreneurs francophones d’Afrique veulent prospérer.

Ce sont parmi les principaux points à retenir d’un nouveau rapport intitulé “lL’état de la Technologie et de l’investissement en Afrique francophone” de Briter Bridges, une société d’études de marché qui se concentre sur les zones mal desservies d’Asie, d’Afrique et d’Amérique latine.

Briter Bridges

A propos de l'Auteur

business Assistant Africangels